À Table !

Ce que nous mangeons et la manière dont nous produisons nos aliments influencent notre planète et nos sociétés comme aucune autre activité humaine. Notre politique alimentaire a un impact sur la crise climatique, la fertilité des sols, la disparition des espèces ou la pression sur les ressources en eau. Pour contrer ces évolutions, la Suisse s’est engagée à transformer notre système alimentaire.

Avec la Stratégie pour le développement durable, le Conseil fédéral se prononce notamment en faveur d’un changement fondamental vers un système alimentaire plus durable en Suisse. Afin d’élaborer des stratégies pour ce changement, des dialogues nationaux ont déjà eu lieu en 2021. L’assemblée citoyenne pour la politique alimentaire est une continuation de ces dialogues avec l’implication directe de la population suisse.

Le processus est accompagné par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

« A quoi doit ressembler une politique alimentaire pour la Suisse qui, d’ici 2030, mette à la disposition de tous des aliments sains, durables, respectueux des animaux et produits de manière équitable ? »

La particularité des assemblées citoyennes est que les participant-es sont tiré-es au sort parmi la population. Ainsi, des personnes d’horizons très différents se retrouvent. Par exemple, des artisan-es côtoient des éducateur-ices, et des retraité-es se mélangent aux plus jeunes. L’idée est qu’un groupe de personnes très différentes parvient à des solutions meilleures et plus largement acceptées qu’un groupe de personnes qui se ressemblent. Les recommandations élaborées par l’assemblée citoyenne peuvent ainsi constituer une aide précieuse à la décision pour les politicien-nes sur des sujets complexes.

 

Les assemblées citoyennes sont un enrichissement et un complément au processus politique actuel. Elles contribuent à surmonter les divisions sociales et à impliquer davantage les groupes de population peu impliqués dans la politique.